Savez-vous d’où viennent les couleurs de nos vêtements ? Vous avez sans doute déjà entendu parler des teintures naturelles pour les cheveux, mais il est également possible de teindre ses textiles avec des plantes. Et ce, grâce à l’impression végétale ! Cette pratique ancestrale qui consiste à extraire la couleur ou les colorants de plantes, nous fait (re)découvrir l’incroyable variétés de couleurs que la nature a à offrir. Une activité peu coûteuse, respectueuse de l’environnement et de sa santé, à découvrir de toute urgence. Par ici le mode d’emploi !

Tout savoir sur l'impression végétale

L’impression végétale contre la fast-fashion

Se lancer dans l’impression végétale est avant tout une affaire d’exploration, de créativité et de reconnexion au mode “slowlife”. Avant de teindre, plusieurs étapes sont indispensables : la cueillette, le choix et la préparation de la fibre, la teinture… un procédé long, qui nous fait prendre conscience de l’impact environnemental de la fast fashion et de l’industrialisation. Et quelle satisfaction de voir toutes ces couleurs issues des végétaux se révéler ! 

Côté matériel, pas d’inquiétude : lorsque l’on débute, il n’est pas nécessaire de se ruiner dans du matériel coûteux. Quelques récipients de cuisson, une plaque de cuisson, de l’eau et quelques plantes tinctoriales feront l’affaire !

Comprendre et choisir les fibres textiles 

Pour réussir son impression végétale, on applique toujours les colorants végétaux sur des fibres naturelles, que l’on peut diviser en 2 groupes : les fibres animales (laine, soie, cachemire, alpaga) et les fibres végétales (coton, lin, chanvre, ortie). Les fibres végétales restent plus simples à travailler lorsque l’on débute. Privilégiez autant que possible des fibres bio, non blanchies, les plus naturelles possible. 

1ère étape : Le lavage pour préparer la fibre à l’impression végétale

Quelque soit la fibre choisie, il faudra la nettoyer soigneusement en la lavant pour éliminer tous les agents chimiques et impuretés qui pourraient rendre difficile l’adhérence du colorant. 

  • Mettez 200 g environ de tissus à teindre dans un lave-linge, avec une 1 cuillère à café de carbonate de sodium en poudre dans le bac de lessive, sans ajouter de détergent. Vous pouvez maintenant lancer un cycle de lavage à 40 degrés. Laissez sécher le tissu. 

Tout savoir sur l'impression végétale

2ème étape : le mordançage 

Après le lavage, une autre étape est nécessaire avant la teinture. En effet, pour que les colorants puissent se lier à la fibre et s’y fixer, il va falloir ajouter une substance appelée “mordant”. Il peut être facultatif, mais c’est lui qui aide à obtenir des teintes plus vives et durables. Plusieurs types de mordants sont couramment utilisés : les sels d’aluminium, alun, les tannins de noix de galle, de gland, de noix, de châtaigne ou de feuilles de rhubarbe… trouvables sous forme de poudres, vendues en magasins spécialisés.

  • Pour environ 150 g de fibre naturelle, il vous faudra 1,5 cuillère à café de tannin. Versez ce tannin dans 250 ml d’eau tiède et fouettez jusqu’à dissolution complète. Puis versez cette solution dans une grande bassine d’eau. Plongez maintenant votre tissu et laissez tremper 8h en remuant fréquemment. Rincez. 

3ème étape : la récolte

Étape cruciale mais pas si périlleuse : bon nombre d’ingrédients se trouvent à votre portée, à commencer dans la cuisine. En effet, de nombreux déchets alimentaires contiennent des colorants (pelures d’oignons, thé noir, fleurs d’hibiscus, choux rouge, bouts de carotte, curcuma, café, noyau et peau d’avocat….). Certaines fleurs, plantes et arbres donneront également d’excellentes teintures (rose trémière, feuilles d’eucalyptus ou d’olivier, rhubarbe, soucis, bruyère, tanaisie, pissenlit, bouleau, romarin, aubépine, mûres…). Les colorants naturels sont peu coûteux, et proches de vous.  C’est un avantage supplémentaire de l’impression végétale.

Tout savoir sur l'impression végétale

  • Jaune ou orange : pelures d’oignon jaune, curcuma, feuilles de bouleau, bruyère, agrumes, artichaut , persil, safran, fanes de carottes, rhubarbe
  • Rouge : fleurs d’hibiscus, raisin rouge,  pelures d’oignon rouge.
  • Bleu : mûres, cerises, fraises, choux rouge, framboises, myrtilles, cassis, fleurs de lavande, thé noir.
  • Rose : avocat, hibiscus
  • Vert : épinard, fougère, thym, feuille de figuier
  • Beige : betterave, thé, pomme de pin

4ème étape : le bain de teinture

Il est enfin temps de passer à la teinture ! Cette étape est assez simple, il suffit de faire chauffer les végétaux dans un récipient pour en extraire les colorants. Otez les végétaux pour les remplacer par le tissu à teindre. Une fois que la couleur vous convient, vous pouvez sortir le tissu et le faire sécher. 

Recette de teinture aux pelures d’oignons jaune pour obtenir du jaune/orange en impression végétale

Ingrédients : 

  • 100 g de fibre naturelle (coton, lin, chanvre)
  • 1 cuillère à café de tannin (facultatif, si vous souhaitez sauter l’étape de mordançage) 
  • 5 L d’eau 
  • 50 g de pelures d’oignons

Mettez les pelures dans un récipient et couvrez d’eau. Faites chauffer jusqu’à frémissement, pendant 30 à 45 minutes. Lorsque la couleur de l’eau change, cela signifie que les colorants sont extraits. 

Laissez refroidir, puis filtrez le liquide à l’aide d’une passoire. Votre bain de teinture est prêt !

Plongez vos tissus une trentaine de minutes minimum ou jusqu’à toute une nuit, selon l’intensité de couleur désirée. Rincez et laissez sécher. 

Tout savoir sur l'impression végétale

Recette de teinture au thé noir pour obtenir de l’orange ou bleu en impression végétale

Ingrédients :

  • 100 g de fibre naturelle (coton, lin, chanvre)
  • 1 cuillère à café de tannin (facultatif, si vous souhaitez sauter l’étape de mordançage) 
  • 5 L d’eau 
  • 100 g de thé noir (en sachet ou en feuille, frais ou déjà utilisé)

Placez le thé dans un récipient avec l’eau et faites bouillir pendant 5 minutes. Réduisez le feu et laissez frémir pendant 30 minutes. Laissez refroidir, avant de filtrer le liquide, et plongez votre fibre, le temps que vous voulez, en fonction de l’effet désiré. Rincez et laissez sécher. 

Recette de teinture aux noyaux et peau d’avocat pour obtenir du rose

Ingrédients :

  • 100 g de fibre naturelle (coton, lin, chanvre)
  • 1 cuillère à café de tannin (facultatif, si vous souhaitez sauter l’étape de mordançage) 
  • 5 L d’eau 
  • 200 g de noyaux et/ou peau d’avocat en éliminant bien les résidus de chair. 

Placez les noyaux et peaux d’avocat dans un récipient et faire frémir avec l’eau pendant 1 à 2h jusqu’à changement de couleur. Laissez refroidir, filtrez le liquide et plongez votre tissu jusqu’à obtention de la couleur désirée. Rincez, puis laissez sécher. 

Alors prêt.e à vous lancer dans l’impression végétale et avoir les vêtements les mieux colorés ? 

 

ManoMano
Auteur

Rédigez un commentaire