De vastes étendues arides à perte de vue, des hommes au galop sur leurs chevaux, des flèches, des plumes colorées, des signaux de fumée, la dance de taureau sage et des tipis qui pointent vers le ciel : c’est l’image qui nous vient lorsque nous pensons aux Amérindiens. Ce lointain passé rempli d’histoires fascinantes ne finit pas de faire rêver les plus jeunes !

Combien d’entre nous, enfants, ont joué aux Cow-boys et aux Indiens ? Aujourd’hui, comme hier, nombreux sont les enfants qui aiment se prendre pour des grands chefs Indiens !

Aidez-les à devenir de vrais Indiens en construisant un véritable tipi pour une immersion totale au Far West !

Mais c’est quoi un tipi ?

Le tipi… Non ce n’est pas la maison d’un hippie ! Il s’agit de la tente traditionnelle utilisée par les Amérindiens. Célèbre pour sa forme de cône, il est fait à partir d’une structure en bois, couverte de peaux de bison ou d’autres bêtes. Le tipi, grâce à sa structure simple, était facilement démontable et transportable; les Indiens d’Amérique, étaient un peuple nomade, toujours à la recherche de nouvelles terres plus prospère.

tipi fait main

Comment construire un tipi ?

Construire un tipi est relativement facile. C’est une excellente activité pour les adultes et enfants, car elle permet de réunir histoire, créativité et le coté manuel tout en jouant !

Pour le réaliser, vous devez d’abord réunir ces fournitures :

  • 3 plinthes en bois ou du bambou (structure)
  • Une corde ou ficelle (en fonction de la taille de votre tipi)
  • Une grande serviette ou même du papier peint

La mise en place :

Phase 1 : tout sur le même piédestal

La première chose à faire est de faire en sorte que les plinthes en bois ou en bambou mesurent grossièrement la même longueur. Pour cela, munissez-vous d’une scie simple pour égaliser la longueur de chaque morceau.

Phase 2 : le nœud de cabestan

On va maintenant lier les trois bâtons. On aurait tendance à vouloir faire n’importe quel nœud au hasard, pourtant il existe une technique simple qui donne de la résistance et de la stabilité à la structure de votre tipi :

Commencez par faire un nœud de cabestan sur le bâton central de la façon suivante :

Nœud cabestan tipi noeud photo

On procède ensuite au lien dit « lier huit »

Nœud de huit foto-tepee-2-731x1024

Phase 3 : un tipi « antisismique »

Après avoir attaché vos bâtons les uns avec les autres, essayez de tirer vers le haut, puis essayez d’élargir la base afin d’obtenir un bon niveau de stabilité. Rappelez-vous que plus les pôles sont espacés, plus vous aurez de stabilité.

Phase 4 : tirez la couverture

Dernière phase du projet : placez le tissu (ou papier peint) sur votre structure. Si vous utilisez une bâche, servez-vous des œillets pour vous faire passer la corde pour ancrer la bâche afin que les bâtons. Pensez à laisser la toile fond mou pour permettre aux enfants d’entrer facilement.

Si vous avez utilisé du papier peint, personnalisez-le avec des feutres 😉

IMG_0232IMG_0235IMG_0241

Facile non? … Mains à la force de travail!

Nous vous laissons avec un proverbe des Indiens Sioux :

« Sur le chemin de votre vie, si vous ne privez pas les autres de bonheur.

N’apporter aucun problème à votre entourage , mais, au contraire, vous devez apporter la  joie

chaque fois que vous le pouvez ! « 

ManoMano
Auteur

Les commentaires sont fermés.