Mot-clé

jardin

Parcourir

Vous vivez en ville et vous rêvez de pouvoir cultiver votre propre potager ou de profiter d’un petit carré de verdure ? Si vous avez la chance de disposer d’un balcon, d’une terrasse, ou même uniquement d’un rebord de fenêtre, ManoMano à pensé à quelques astuces pour optimiser facilement l’espace et vous permettre de créer votre propre petit jardin. UTILISEZ LES REBORDS DE FENÊTRES POUR CRÉER UN POTAGER.  Que tout le monde se rassure, même sans espace extérieur vous pouvez faire pousser quelques produits frais facilement. Optez pour des jardinières suspendues ! Vous pouvez y cultiver des plantes aromatiques, ou des pieds de tomates cerises, qui demandent peu d’entretien et poussent très facilement. Certaines espèces de fleurs sont également idéales pour fleurir les rebords de fenêtres : anthémis, gazania, géranium ou encore des pétunias. Jardinez à la verticale ! Les sacs à planter, prennent peu de place et permettent de…

Tout le monde connait le Mölkky®, un jeu d’adresse inspiré par le kyykkä, sorte de quilles venus de Finlande. Si ce n’est pas votre cas, vous avez à coup sûr déjà croisé ses adeptes. On les reconnait facilement : ils lancent un morceau de bois cylindrique pour renverser des quilles numérotées et semblent faire de savants calculs de points. Si vous avez la chance d’avoir accès à un espace extérieur, ce jeu est un divertissement idéal pour profiter d’une belle journée. Il se pratique de 5 à 99 ans, et bonne nouvelle pour les bricoleurs, il est super facile à faire soi-même. Il vous suffira de quelques piquets de jardin pour le réaliser. Matériel nécessaire pour réaliser votre jeu de quilles finlandaises Pour réaliser votre jeu de quilles scandinaves, vous aurez besoin de : Un ou des poteaux de clôtures bois de diamètre 6cm (vous aurez besoin d’un poteau de…

Le jardinage semble être une affaire très sérieuse destinée aux professionnels du secteur. Que nenni ! Aujourd’hui, nous allons vous parler jardin (logique) et allons tenter de vous convaincre que l’activité peut être tout à fait passionnante lorsqu’on s’y attarde un minimum. Pourquoi vouloir jardiner ? Il semble nécessaire de rappeler que le jardinage permet de s’aérer l’esprit, de pouvoir se retrouver d’abord soi-même, mais aussi en famille, entre amis ou collègues. La pratique agit de façon bénéfique sur la santé de ses pratiquants. Croyez-nous, vous deviendrez un adepte du genre après avoir lu ces quelques lignes. Le terrain et les outils du jardinier Commençons par le début le terrain et les outils. On reconnaît un bon ouvrier à ses outils. En effet, si vous souhaitez un joli gazon par exemple, il faudra vous munir d’une bonne tondeuse thermique ou électrique. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de nos conseillers…

Au Japon, l’aménagement de jardins est un art aussi important que celui du thé ou de la calligraphie. Le jardin japonais invite à la relaxation entre bassins d’eau et rochers moussus. On y trouve de nombreux éléments décoratifs : des « ishi-dōrō », ces lanternes de pierre de lave, des pagodes, des ponts, des statues et de petites fontaines à bascule appelées shishi-odoshi. Vous les reconnaitrez facilement : elles rompent le silence d’un bruit sec, destiné à l’origine à effrayer les cerfs.Nous vous proposons un tutoriel pas à pas pour fabriquer votre fontaine japonaise en bambou. Pas sûr que le chat du voisin sera aussi effrayé que les cervidés nippons mais vous apporterez à votre jardin une touche zen et décorative. Iku ze ! (On y va ! » en japonais) Comment fonctionne cette fontaine à bascule japonaise ? Le shishi-odoshi est constitué d’un tube en bambou qui se remplit d’eau et pivote…

Débuter un potager n’est pas compliqué. Bien au contraire. La première chose à faire est de se renseigner sur la région et plus particulièrement sur la parcelle qui vous appartient. Auprès de la mairie, du voisinage ou encore peut-être de l’espace naturel régional : ceci afin de connaître au mieux le terrain, les plantes qui s’y plaisent, les variétés de fruitiers qui se sont installés et même de certaines adventices qui permettront d’apprécier la nature du sol. On prendra aussi en compte les variétés d’arbres fruitiers locaux, les insectes et les animaux qui y vivent pour éviter de fournir un garde manger. Le plus important c’est votre sol Vous pouvez étudier le sol en faisant des prélèvements. Il vous faudra une pelle pour sonder et un récipient pour accueillir la terre. Savoir si le sol est sablonneux et/ou argileux est déterminant pour choisir vos variétés de légumes à planter dans les futures…