Mot-clé

entretien

Parcourir

Préparer soi-même les produits destinés au soin de ses plantes, c’est un peu comme fabriquer ses produits ménagers maison : ça prend rarement plus de 5 minutes, vous n’utilisez que des produits simples et naturels, et surtout c’est bien moins onéreux. Fini les insecticides vendus au rayon jardinerie, à vous une pharmacie naturelle et saine pour un jardin luxuriant !  Le spray mousseux au savon noir Neutralise : Les pucerons, aleurodes, thrips et chenilles. Recette : Mélangez 1 cuillère à soupe de savon noir avec 1 cuillère à soupe d’huile végétale et diluez le tout dans 1 litre d’eau. Versez cette mixture dans un flacon-spray propre. Le mélange se conserve 1 mois environ. Mode opératoire : On pulvérise sur les feuilles touchées, sans oublier le dessous, car c’est bien souvent là que les insectes se cachent. Prenez soin de choisir des produits bio qui se dégradent correctement dans la nature. Le…

Les plantes grasses sont assurément les plantes favorites de nos intérieurs. Peu exigeantes en attention, elles requièrent toutefois un minimum d’entretien pour s’épanouir correctement. Un arrosage équilibré, une exposition suffisante, un bon amendement ou rempotage… voilà quelques bases à connaître pour faire de votre salon une jungle digne de ce nom ! La bonne exposition pour vos plantes grasses  Pour entretenir de la meilleure des façons vos plantes grasses, il va d’abord falloir observer et connaître un minimum leurs besoins. En effet, la plupart sont souvent originaires des zones tropicales bien ensoleillées. D’autres pourront très bien s’adapter aux températures basses et aux zones rocailleuses. Connaître leur origine géographique vous sera d’une grande aide pour décider de leur emplacement, et leur assurer ainsi une bonne croissance. Généralement, vos plantes grasses seront très heureuses près d’une fenêtre bien exposée. Attention toutefois à l’effet loupe, qui pourrait brûler leurs feuilles ! D’ailleurs il…

À tous les jardiniers en herbe qui ont envie de verdir leur intérieur : l’adoption d’une plante implique 2-3 petites choses à connaître pour lui offrir un bel épanouissement. Le bon emplacement, le bon arrosage… mais aussi le bon matériel ! Voici le starter pack idéal pour s’occuper de ses plantes d’intérieur en toute tranquilité. 1. Les bons contenants pour vos plantes d’intérieur Difficile d’être exhaustif concernant les contenants, tant le choix est immense. Généralement juste après l’achat, il vous faudra rempoter votre plante dans un pot plus grand, afin de laisser ses racines se déployer correctement. Pot en plastique, en terre cuite, en géotextile… vous aurez l’embarras du choix dans la catégorie jardin. Chacun comprend ses avantages et inconvénients : la terre cuite a tendance à mieux garder l’humidité et est plus durable, le plastique résiste mieux au gel, le géotextile et le plastique sont des matières plus légères.…

L’osier, le bambou et le rotin sont des fibres naturelles qui, en raison de leurs caractéristiques, sont souvent utilisées pour confectionner différents types d’objets : des paniers, des meubles, des chapeaux et à une époque révolue, des matelas. Vous avez probablement quelques pièces qui trônent fièrement chez vous. Tout au long de notre article, nous vous proposons nos meilleures astuces pour nettoyer et entretenir tous vos objets en fibres naturelles.  Fibres naturelles à la maison et dans le jardin  Bien que l’osier, le bambou et le rotin comptent parmi les matériaux les plus utilisés, vous pouvez aussi ajouter à cette liste le jonc (fibre généralement tressée pour obtenir le siège des chaises en bois) et également le roseau. C’est avec eux que l’on fabrique la plupart des corbeilles et des paniers que vous utilisez comme cache-pot. En plus d’être pratique, ils sont la tendance déco de ces dernières années.  Nous…

Vous avez un problème d’humidité chez vous et vous ne savez pas comment vous en débarrasser ? Elle a notamment provoqué l’apparition de moisissures et de mauvaises odeurs chez vous ? Voici nos conseils pour mettre fin à ce problème en agissant à la racine. Les saisons humides, comme l’automne et l’hiver, peuvent provoquer ou augmenter les problèmes liés à l’humidité dans votre logement. Ceci peut même avoir pour conséquence de le rendre insalubre. Sachez que la moisissure est la cause de nombreuses allergies et problèmes respiratoires comme l’asthme ou encore les irritations. En effet, vous passez votre temps à inhaler les spores qui se répandent dans l’air de votre maison sans vous en rendre compte. En plus, l’humidité peut détériorer les parois et les murs de votre logement. Elle peut même atteindre les structures fondatrices de votre maison avec toutes les conséquences néfastes que ceci peut avoir. C’est…