Mot-clé

astuces

Parcourir

“Moi de toute façon, je n’ai pas la main verte”. C’est souvent l’argument que l’on entend de la part de celles et ceux qui ne se sentent pas très habiles avec leurs plantes. Avoir la main verte serait donc un talent inné ? Avec des élus et d’autres recalés à jamais du cercle très fermés des jardiniers accomplis ? Rassurez-vous, le syndrome de la main verte est une vieille légende infondée. La clef de la réussite réside en une recette toute simple : des conseils techniques très concrets et surtout, beaucoup de bon sens.  1. Se mettre en mode slow life et prendre le temps. Mettez au placard votre impatience, la nature ne fonctionne pas exactement de la même manière qu’un paiement sans contact. Lorsqu’on jardine, on se met au rythme des saisons. Le cycle de la vie d’une plante est long, parfois très long (le lys géant d’Himalaya fleurit…

Débuter un potager n’est pas compliqué. Bien au contraire. La première chose à faire est de se renseigner sur la région et plus particulièrement sur la parcelle qui vous appartient. Auprès de la mairie, du voisinage ou encore peut-être de l’espace naturel régional : ceci afin de connaître au mieux le terrain, les plantes qui s’y plaisent, les variétés de fruitiers qui se sont installés et même de certaines adventices qui permettront d’apprécier la nature du sol. On prendra aussi en compte les variétés d’arbres fruitiers locaux, les insectes et les animaux qui y vivent pour éviter de fournir un garde manger. Le plus important c’est votre sol Vous pouvez étudier le sol en faisant des prélèvements. Il vous faudra une pelle pour sonder et un récipient pour accueillir la terre. Savoir si le sol est sablonneux et/ou argileux est déterminant pour choisir vos variétés de légumes à planter dans les futures…