Le Pilea Peperomioides, ou plante du missionnaire, est la nouvelle tendance d’internet. Entre les blogs de jardinage, de déco ou encore de lifestyle, cette plante fait l’unanimité absolument partout. Nous sommes nombreux à l’avoir découverte ainsi et souhaité l’acquérir par la même occasion. Notre article va plus loin et vous propose d’en découvrir plus sur la plante que tout le monde s’arrache.

Les origines du Pilea

Originaire de Chine, elle est arrivée en Europe grâce aux missionnaires scandinaves qui devaient certainement être des amoureux des plantes. Également connue sous le nom de plante à monnaie chinoise, elle est très facile à cultiver en intérieur. 
Elle pousse rapidement durant le printemps et l’été, pour voir sa croissance stagner à l’automne et l’hiver. 

Où la placer ?

Le Pilea s’adapte parfaitement à un espace lumineux sans exposition directe au soleil. Pas d’inquiétude, elle peut recevoir un peu de soleil durant les premières heures de la matinée. Faites en sorte que la lumière ne l’atteigne pas trop pour le reste de la journée. 

Le manque de lumière peut quant à lui provoquer une croissance prolongée. Les tiges vont alors se tendre et se diriger vers vos fenêtres. Ceci peut-être corrigé en déplaçant légèrement le pot. Plusieurs avis s’opposent au sujet de cette façon de faire. Certains affirment que cela peut stresser la plante et d’autres la défendent avec ferveur. Nous estimons que la meilleure manière de la cultiver est de la changer d’emplacement pour un endroit plus lumineux. 

L’arrosage de votre plante

L’arrosage varie en fonction de l’époque de l’année. En hiver, un arrosage par semaine est suffisant. Alors qu’en été, elle peut avoir besoin de plus d’eau, jusqu’à trois fois par semaine. 

Les pots en terre ont tendance à absorber une grande quantité d’eau. Il peut donc être nécessaire de prendre cet élément en compte selon la saison. Comme toujours, il est préférable de laisser la terre sécher entre deux arrosages et d’observer la plante : A-t-elle besoin d’eau ? Comment sont ses feuilles ? Si elles deviennent jaunes ou sombres avec des bords noirs, c’est signe d’un arrosage excessif

Touchez la terre pour contrôler son niveau d’humidité. Si elle est gorgée d’eau, sortez la plante de son pot et enrobez la terre avec un papier journal, afin qu’il absorbe une partie de l’excédent d’eau. Avant de remettre la plante dans son pot, disposez sur la base un matériel qui favorise le drainage, comme de la pierre volcanique ou des billes d’argile

Engrais et nettoyage des feuilles de la Pilea 

Généralement, les pileas ont besoin d’un engrais pour plantes vertes ou pour plantes d’intérieur à raison d’une fois par mois. C’est très pratique d’utiliser un engrais sous forme liquide, car il peut être appliqué à d’autres plantes d’intérieur. L’engrais sous forme solide se répand sur la terre et se dissout avec l’eau d’arrosage. 

Les feuilles peuvent être nettoyées avec un chiffon doux et légèrement humide. Évitez d’effectuer cette action avant l’arrosage de votre plante. Humidifier régulièrement les feuilles des plantes peut favoriser l’apparition de champignons. 

La transplanter

Les pileas sont des plantes très appréciées pour leur petit format. Elles aiment être rempotées annuellement. Choisissez un pot d’un diamètre légèrement supérieur. Vous pouvez aussi choisir de la conserver dans le pot dans lequel elle était lors de l’achat. Dans ce cas, ajoutez de la terre de temps en temps pour l’aider à renouveler ses racines. 

Pilea peperomioides, plantes monnaies, p

Pour la rempoter, vous devez la sortir de son pot, décompacter la terre avec les doigts et retirer les racines sèches. Pour la partie supérieure de la plante, nous vous recommandons de séparer les petites pousses qui peuvent être bouturées

Prolonger la vie de la Pilea

Pour les séparer, la meilleure manière est de décompacter légèrement la terre et de chercher le point où les pousses sont jointes. C’est là, près de la plante mère, que vous pourrez effectuer une coupe nette avec un sécateur ou un couteau affilé. 

Le Pilea Peperomioides est une plante très appréciée qui donne de nombreuses pousses. Vous pourrez les observer tout autour de la plante mère. Elles en sont issues. Parfois, les pousses se développent très près du tronc central. Tout dépend de la plante. 

Ces pousses refond assez facilement des racines à même sol. Si ce n’est pas le cas, il est préférable de les mettre dans l’eau. Les racines vont rapidement se développer, en quelques semaines, et vous pourrez les transplanter lorsqu’elles seront suffisamment grandes. 

La meilleure époque pour faire des plantons est au printemps. Même si de bons résultats peuvent également être obtenus en été. 

Les pileas sont des plantes très décoratives, faciles à cultiver et à reproduire. De plus, elles peuvent développer votre intérêt pour les plantes d’intérieur ou augmenter votre collection. 

Comment vont vos Pileas ? Racontez-nous tout cela dans les commentaires! 

ManoMano
Auteur

Laisser un commentaire