L’osier, le bambou et le rotin sont des fibres naturelles qui, en raison de leurs caractéristiques, sont souvent utilisées pour confectionner différents types d’objets : des paniers, des meubles, des chapeaux et à une époque révolue, des matelas. Vous avez probablement quelques pièces qui trônent fièrement chez vous. Tout au long de notre article, nous vous proposons nos meilleures astuces pour nettoyer et entretenir tous vos objets en fibres naturelles. 

Fibres naturelles à la maison et dans le jardin 

Bien que l’osier, le bambou et le rotin comptent parmi les matériaux les plus utilisés, vous pouvez aussi ajouter à cette liste le jonc (fibre généralement tressée pour obtenir le siège des chaises en bois) et également le roseau. C’est avec eux que l’on fabrique la plupart des corbeilles et des paniers que vous utilisez comme cache-pot. En plus d’être pratique, ils sont la tendance déco de ces dernières années. 

Panier en fibres naturelles avec petite plante verte. Décoration d'intérieur

Nous vous recommandons de ne pas laisser vos objets en fibres naturelles à l’extérieur durant les mois les plus pluvieux de l’année. L’excès d’humidité peut provoquer l’apparition de moisissures. 

Le meilleur conseil pour que vos objets de vannerie restent en bon état est de bien vous en occuper chaque semaine ou chaque mois. Qu’il s’agisse d’un cache-pot, d’un panier, d’une corbeille, d’un meuble de jardin ou de tout objet fabriqué dans ces types de matériaux, évitez que la saleté s’accumule dans les recoins formés par le tressage. 

L’osier et les autres fibres peuvent être nettoyées avec de l’eau. Attention toutefois à ne pas trop les mouiller. Imaginez ce qui pourrait se passer si vous laissiez votre corbeille ou votre meuble de jardin durant des heures sous l’eau. 

Nettoyage et entretien hebdomadaire

Nettoyage à l'aide d'une brosse motorisée d'un petit panier en fibres naturelles

La première étape du nettoyage de l’osier consiste à utiliser un aspirateur pour éliminer la plus grande partie de la saleté.  Si vous avez un aspirateur, utilisez-le parce qu’il vous permettra d’enlever la majorité de la poussière. Votre objet restera en très bon état, si vous faites en sorte que la poussière ne s’y accumule pas.

Vous pouvez également utiliser un chiffon dans une matière qui ne s’effilera. Les fils du votre tissu pourraient s’emmêler dans les fibres. Ce dernier peut être sec ou humidifié avec de l’eau. Assurez-vous qu’il soit propre avant de l’utiliser. 

Nettoyer les taches de vos paniers et meubles en fibres naturelles

Dans le cas où l’un de vos objets se tache, évitez d’utiliser un vernis, sauf si il s’agit de taches foncées. Voici quelques-unes des techniques les plus courantes que vous pouvez utiliser. Nous vous les présentons de la moins agressive à la plus agressive pour vos fibres. 

1. Eau et sel

Eliminez d’abord la poussière à l’aide d’un aspirateur ou avec un chiffon humide. Ensuite, diluez quelques cuillerées de gros sel dans 1 litre d’eau chaude. Humidifiez un chiffon avec la préparation et frottez les taches jusqu’à ce qu’elles disparaissent. Laissez sécher à l’air libre, évitez l’exposition au soleil. 

2. Eau et détergent 

Utilisez de l’eau chaude à laquelle vous avez ajouté un bouchon de détergent universel. Si la tache est très superficielle ou récente, prenez quelques bulles de savon dans vos mains et déposez-les sur les taches. Frottez ensuite avec un chiffon. 

Si la tache résiste, humidifiez le chiffon avec l’eau savonneuse et frottez-la. Passez un peu d’eau pour retirer les restes de savon et laissez sécher à l’air libre en évitant l’exposition au soleil. 

3. Eau, détergent et ammoniac

Pour les taches résistantes, essayez d’ajouter un bouchon d’ammoniac au mélange décrit plus haut. Humidifiez le torchon, posez-le sur la tache et frotter avec vigueur. Vous pouvez vous aider d’une brosse à dents si les fibres du torchon rendent difficile la pénétration du produit de nettoyage.

Suivez toujours le sens du tressage, pour que la saleté s’en aille plus facilement. Nettoyez avec un peu d’eau et séchez à l’air libre. Évitez l’exposition directe au soleil. 

Deux paniers en bois et en osier contenant des plantes vertes

4. Nettoyage à la vapeur 

Les nettoyeurs à vapeur sont parfaits pour nettoyer en profondeur l’osier, le bambou ou le rotin. N’approchez pas trop la buse de l’objet que vous voulez nettoyer, si celui-ci est fragile. Comme ça pourrait être le cas d’un chapeau par exemple.
Pulvérisez de l’eau savonneuse (ou mélangée à un peu d’ammoniac) sur la surface que vous devez nettoyer. Laissez-la agir durant quelques secondes et ajoutez la vapeur. Laissez-le bien sécher avant de l’utiliser à nouveau et de le ranger à son emplacement habituel. 

Découvrez également notre tutoriel pour relooker un vieux meuble avec du cannage !

Éliminer les taches de moisissure sur les fibres de vos objets  

Les champignons et la moisissure peuvent apparaître sur les fibres naturelles et former des taches plus ou moins rondes, de couleur brune ou noire. Pour les éliminer, nous vous proposons d’utiliser de l’eau chaude et un spray anti-moisissure qui tuera le champignon et l’éliminera de la fibre. 

Préparez un mélange d’eau et de produit, mouillez un torchon et frottez les taches jusqu’à ce qu’elles disparaissent. Si des champignons se développent sous la forme de petits points noirs, vous pouvez utiliser moins de produit. Ils s’élimineront facilement. Bien imbiber et laisser sécher à l’air libre, de préférence à l’ombre. 

Si quelques fibres se défont, comme c’est le cas sur l’anse de cette corbeille, vous pouvez les coller en utilisant de la colle à bois

Nous terminerons avec quelques astuces qui peuvent certainement vous être utiles. Pour redonner ce côté brillant à vos corbeilles, chaises et mobilier en osier, vous pouvez utiliser un produit de nettoyage pour les meubles. Laissez sécher un peu et frottez. La cire présente dans le produit rendra son brillant à votre objet et/ou meuble. 

Les cache-pots sont en grande majorité doublés d’un plastique afin d’éviter qu’ils s’humidifient et que se développent des champignons. Si ce n’est pas le cas du vôtre, utilisez un sac en plastique pour protéger sa base et ses côtés. Vous pouvez l’ajuster à la fibre en le cousant, afin qu’il ne bouge pas lorsque vous retirez le pot pour arroser votre plante. 

Si vous voulez uniquement protéger la base d’éventuels excès d’humidité, vous pouvez recycler un plastique épais provenant d’un supermarché, ou utiliser une brique de lait. Votre cache-pot vous en sera reconnaissant. 

Et vous ? Quelle astuce de nettoyage et d’entretien avez-vous envie de partager avec nous ? Partagez-nous tout ça en commentaire. 

ManoMano
Auteur

Laisser un commentaire