Choisir l’éclairage de sa maison : tout un art ! Et parfois un casse-tête : Quel luminaire ? Quel emplacement ? Quelle ampoule ? Les choix sont nombreux et on peut rapidement se perdre dans la jungle des nombreuses possibilités ou faire des erreurs de débutant. Pas d’inquiétude, ManoMano éclaire votre lanterne et vous donne ses conseils de pro pour choisir un éclairage adapté aux différents espaces de votre foyer. 

1. Quel type de luminaire choisir en fonction des pièces de la maison ?  

Dîner aux chandelles ou comment choisir l’éclairage de sa cuisine.

Pour éviter de cuisiner à la bougie (et les surprises dans l’assiette ou les accidents qui vont avec), privilégiez l’éclairage au plafond qui permet une lumière homogène dans toute la pièce. 

Pour cela, deux options possibles : 

  • un plafonnier ou une suspension, l’alliance parfaite entre le style et la praticité, pour les accros de la déco;
  • Les spots : encastrés, sur rails (ou câble), une valeur sûre pour ceux qui ne jurent que par le côté pratique. 

Vous n’avez pas la possibilité d’installer un luminaire au plafond ? Pas d’inquiétude : les appliques murales seront vos meilleurs alliés. Dans ce cas, pensez à opter pour un éclairage assez puissant (3000 lumens/m2). 

Comment adapter son éclairage aux autres pièces de la maison.

La première astuce à avoir en tête : s’interroger sur la fonction de la pièce à éclairer. Une pièce de passage ou une entrée, un coin lecture, une chambre ? Vous identifierez le type et la puissance de luminaire nécessaire pour chaque pièce de votre home sweet home. 

Éclairage ponctuel ou fonctionnel : nous vous conseillons de choisir un éclairage localisé sur les zones où vous avez besoin de lumière (plan de travail, évier, au-dessus d’un miroir…). Aussi, privilégiez l’éclairage sous les meubles hauts (réglettes, spot, bandeaux lumineux) ou installez des spots orientables fixés au mur. Une puissance de 500 lumens/m2 sera suffisant pour ces espaces. 

Pour un éclairage d’ambiance : privilégiez les petits éclairages pour créer une ambiance particulière à ces espaces. Des spots ou appliques au dessus ou à l’intérieur des meubles permettront de les sublimer. Les suspensions basses, au dessus d’un bar où d’un îlot central, pourront créer un espace intimiste. Un bandeau de LEDS sous un meuble ou sur des plinthes apporteront originalité et discrétion. Pour un éclairage décoratif, privilégiez une puissance max de 100 lumens/m2. 

Dernier conseil, que vous préfériez la lumière blanche (plus lumineuse) ou la lumière jaune (plus chaleureuse), la règle est de choisir la même couleur pour tous les types d’éclairage et de faire varier les puissances.

2. Quelle couleur et puissance de lumière choisir en fonction des pièces de la maison ?

Tout d’abord, il faut savoir que la teinte ou température de la lumière se mesure en degrés Kelvin (K). Pour le blanc, par exemple :

  • Chaud ~2700°K
  • Neutre ~3000 – 4000°K
  • Froid ~ 5000°K
  • Lumière du jour > 6500°K

Grâce au LED, il existe de nombreuses manières d’éclairer son intérieur en fonction des couleurs et la chaleur de la lumière. Pour éclairer un salon : 2700K, 3000K ou encore 4000K. Les possibilités sont nombreuses et sont davantage liées à vos besoins et vos goûts !
D’un côté, il y a ceux qui préféreront un luminaire plus fort et direct (plafonniers, suspensions…). Pour certains, un luminaire d’appoint plus doux (lampadaire et/ou lampe à poser) conviendra parfaitement.
L’important est de garder une cohérence entre ses différentes sources de luminosité.
Nous vous conseillons toutefois d’éviter la lumière dite «du jour» ou «bleue» (+ de 6000k) qui risque d’être éblouissante. 

Pour une chambre, on préfèrera généralement un éclairage doux et intime, avec une lumière chaude entre 2700k et 3000k. N’hésitez pas à disperser plusieurs zones de lumière dans la pièce pour accentuer cet effet “cocoon”.  Dans une salle de bain ou encore une cuisine, le blanc froid peut être une bonne option (4000k-4500k) afin d’avoir beaucoup de luminosité dans cette pièce. On privilégiera une lumière dite « bleue » (6500K) pour certaines zones de la salle de bain par exemple.

Découvrez nos astuces pour aménager une salle de bains cosy et chaleureuse.

Il n’y a pas de règle absolue : si vous préférez une ambiance plus rustique, le blanc chaud sera plus adapté. Attention, veillez à bien respecter certaines normes : les luminaires IP44 et IP65, étanches, sont fortement recommandés pour ces pièces souvent humides. 

Pour les pièces techniques type garage, buanderie ou encore cave, privilégiez le blanc froid (4000k-4500k) ou la lumière du jour (6000k-6500k). La visibilité est le plus important dans ces pièces là.

Ne restez pas dans le noir ! Vous avez toutes les clés en main pour illuminer vos foyers.

ManoMano
Auteur

Laisser un commentaire