Pour les paresseux.ses de l’arrosage, le cactus est assurément la plante favorite. Celle qui a su s’adapter à des conditions extrêmes dans le désert, peut sans difficulté supporter les grosses chaleurs d’été dans nos appartements et les mois de disettes en eau. Est-ce une raison pour l’oublier comme un vulgaire objet déco ? Bien sûr que non, le cactus mérite autant notre attention que les autres plantes d’intérieur. Voici donc toutes les infos dont vous aurez besoin pour lui assurer la meilleure des vies.

LE CACTUS : LA STAR DES PLANTES INCREVABLES

Un peu de botanique

Le cactus est une plante originaire du Mexique et du sud des États-Unis, il fait partie de la famille des cactaceae ou cactées. Cette famille compte environ 2000 espèces de plantes, réparties en trois sous-familles : les pereskioïdées, les opuntioïdées, et les cactoïdées. On les considère également comme des plantes succulentes (a contrario, toutes les succulentes ne sont pas forcément des cactus) ! 

Le cactus a la capacité de stocker dans ses tissus des réserves de liquides pour faire face aux périodes de sécheresse. En effet, celles-ci peuvent parfois s’étaler sur plus d’une année. Sphériques, raquettes, avec des épines ou des fleurs… Les formes et couleurs des cactus sont d’une grande richesse !

Comment choisir son substrat ?

Attention, le surplus d’eau est l’ennemi numéro 1 du cactus. Il est très important que le substrat soit bien drainé, pour éviter tout pourrissement des racines. Choisissez donc un terreau spécial cactées, dont la composition sera très riche en sable. Vous pouvez également réaliser un mélange vous-même de 50% de terre, 50% de sable. Disposez ensuite une bonne couche de gravier ou de billes d’argile dans le fond de votre pot. Vous éviterez ainsi toute stagnation d’eau, voire même d’une couche de sable ou de gravier à la surface. 

LE CACTUS : LA STAR DES PLANTES INCREVABLES

Où met t-on notre cactus ? 

Venant tout droit du désert, vous ne serez pas étonné de découvrir que cette plante a besoin d’un maximum de lumière. Proche d’une fenêtre donc, dans une véranda… On cherche les endroits les plus lumineux et ensoleillés possible ! En été, le cactus sera tout aussi heureux à l’extérieur. Attention toutefois aux variations trop importantes de température, qui pourraient le fragiliser. Comme les autres plantes en pot, le cactus aime être régulièrement tourné pour pousser uniformément. 

Comment arrose t-on notre cactus ?

Étape cruciale : l’arrosage. Contrairement aux idées reçues, le cactus ne doit pas être complètement oublié à ce sujet. Un arrosage une fois par mois sera suffisant durant la période hivernale. En été, on peut doubler la fréquence (toutes les deux semaines) maximum. Il s’agit surtout de bien laisser la terre sécher entre les deux arrosages. De plus, le cactus n’est pas fan des douches, arrosez donc au niveau du départ de tige. Toute la terre peut être humidifiée, mais il faudra absolument retirer le surplus d’eau dans la soucoupe pour éviter tout pourrissement des racines qui pourraient lui être fatal. ManoMano.fr vous accompagne évidemment grâce à sa large sélection d’équipements.

LA STAR DES PLANTES INCREVABLES

Et côté entretien ?

Le cactus croit très lentement, vous adopterez donc le slowlife côté entretien ! N’hésitez toutefois pas à lui apporter une petite dose d’engrais pour favoriser sa croissance au printemps, à savoir une fois par mois maximum. Pour le rempotage, vous pouvez vous lancer dans l’opération tous les 2-3 ans afin de renouveler sa terre et booster sa croissance. Ce n’est toutefois pas obligatoire, car transvaser un cactus peut être très délicat et périlleux ! N’oubliez jamais de vous munir de gants épais pour les manipuler, au risque de vous piquer avec ses nombreuses aiguilles. Pour favoriser sa floraison, le cactus a besoin d’une période de dormance durant l’hiver. Placez-le donc dans un endroit plus frais et sec. Au printemps, le retour de la lumière et de la chaleur encouragera l’apparition des fleurs. 

La multiplication : en avant les boutures !

De nombreuses variétés de cactus peuvent être bouturées. La meilleure période pour se lancer sera au début du printemps, courant mars-avril. Pour prélever vos boutures, sélectionnez des tiges assez tendres, ni trop âgées, ni trop jeunes, sans trace de maladie ni présence d’insectes. Avec un couteau très bien aiguisé et propre, taillez un morceau de tige ou de feuille, au niveau d’une articulation. Laissez la bouture à l’air libre sur du papier journal pendant plusieurs jours, dans un endroit chaud, pour que l’incision sèche. Vous pouvez maintenant déposer votre bouture sur du terreau bien drainé et riche en sable. Placez-la dans une serre qui maintiendra un bon taux de chaleur et d’humidité. Armez-vous de patience ! L’enracinement des boutures peut prendre entre 1 mois et 1 an selon les espèces… De quoi prendre le temps pour tout comprendre pour réaliser la bouture de vos plantes !

LE CACTUS : LA STAR DES PLANTES INCREVABLES

Les ennemis du cactus

Vous l’aurez compris, l’excès d’eau est la principale cause de mortalité chez les cactées. La pourriture et les champignons sont des maladies très fréquentes. En revanche, si vous constatez un flétrissement ou une rétractation des tiges, il se peut qu’un manque d’eau en soit la cause. Les cactus s’exposent comme nous aux coups de soleil ! Indices : si des taches jaunes ou blanchâtres se forment, c’est peut-être le signe d’une exposition trop brusque et trop directe au soleil. Quant aux insectes ravageurs, les cochenilles, pucerons et autres acariens qui passeront par là pourront être découragés par une aspersion de savon noir et d’eau dessus. 

Ça y est, vous voilà préparés à bichonner vos cactées de la meilleure des façons !

Pour ceux voulant bichonner leurs plantes d’intérieurs, équipez-vous et n’hésitez pas à jeter un œil à notre guide spécial plantes grasses !

ManoMano
Auteur

Rédigez un commentaire