Voici l’été : le temps des vacances, du repos bien mérité après une année de dur labeur. Mais pas pour les passionnés de jardinage hélas ! Au contraire, le temps des récoltes commence dès le mois de Juillet. C’est l’ultime effort avant un savoureux réconfort. Quoi de plus satisfaisant que de jouir des fruits de son travail ? Après des mois de binage, sarclage, plantations, repiquage, arrosage et autres soins, il est grand temps d’en profiter.

En juillet, les saveurs se bousculent

À nous les tartes maisons, les clafoutis, les cakes salés ou sucrés, les salades de fruits, les salades composées et les barbecues. Vous en avez l’eau à la bouche ? Rien d’étonnant car l’été rime souvent avec saveur, douceur et bien entendu chaleur. Pour ce mois de juillet, nous avons tendance à travailler les tartes. Par exemple, les tartes aux fruits rouges, comme les mûres, qui vont noircirent très vite avec les beaux jours et les belles températures.

Coté fruits, il est temps de récolter les fruits rouges : cerises, groseilles, cassis, fraises et framboises. Plusieurs solutions se présentent à nous : tout d’abord la dégustation de ces fruits frais. Un pur bonheur !
Ensuite les confitures pour les plus courageux et pour les bons petits déjeuners de l’hiver !
Pourquoi ne pas se laisser tenter par un bon coulis ? Facile à réaliser et parfait pour faire des glaces ou agrémenter un gâteau. Vous pouvez aussi choisir de congeler vos fruits, bien à plat pour ne pas les abîmer puis les mettre en sachet.

Mangez 5 fruits et surtout des légumes !

Coté légumes : bienvenue aux courgettes, aubergines, haricots verts, petits pois, carottes. À nous les bonnes jardinières selon la recette de mamie. C’est l’occasion de congeler vos récoltes là aussi. Préparez des sachets de congélation spécial couscous ou soupe en coupant tous les légumes d’avance.

Vous pouvez également ressemer pour récolter plus tard dans l’arrière saison (la salade, les radis noirs, le mesclun, la chicorée, la roquette etc.).
L’idéal est de maintenir un taux d’humidité dans le substrat avec les grosses chaleurs.
Les premières pommes de terre peuvent être tirées. Même si on passe beaucoup de temps à la cueillette et la préparation des fruits et légumes en cette période pour la cuisine, il faut quand même aussi s’occuper du reste.

Comment prendre soin du jardin en Juillet

En juillet et principalement en été, il est primordial de veiller au paillage et à l’arrosage de vos terres ! Paillez bien le jardin avec de la paille, ou les déchets de tontes pour conserver la fraîcheur et l’humidité au sol. Vous gagnerez ainsi en productivité. 
N’oubliez pas d’arroser le soir, au pied et non pas sur les feuilles, vous éviterez pas mal de maladies comme le Mildiou. N’hésitez pas à ajouter une fois par semaine du purin d’orties ou de consoude à l’arrosage.

Entretenez la haie et les arbres fruitiers en taillant en vert pour les flux d’airs. Vous éviterez ainsi une éventuelle attaque d’Oïdium et Botrytis. De plus, cela permettra d’éclaircir et de favoriser au maximum une entrée de luminosité pour les fruits qui se rempliront de sucre plus facilement. Choisissez un bon sécateur avec une lame bien aiguisée puis sectionner les jeunes pousses en prenant comme précaution de nettoyer la lame à l’alcool ou à l’eau de javel diluée entre vos différents fruitiers.

Vos déchets ont aussi du bon

Tous les déchets organiques du jardin sont utiles. Broyez si besoin et déposez les sur le potager, ou au pied des arbres qui se régaleront de la matières organiques apportées. Au cas où, mettez les dans le composteur, et veillez à arroser régulièrement pour favoriser la dégradation de la matière organique. Pensez également à le mélanger et à y mettre des petites branches ou brindilles pour l’aérer.

Allez plus loin en réalisant votre propre composteur DIY. Ce sera l’occasion d’en apprendre plus sur leur fonctionnement.

Attention toutefois aux attaques de parasites comme les pucerons, la cochenille, le doryphore, la mouche du terreau, l’aleurode. Contrôlez aussi souvent que nécessaire et appliquez des purins de consoude, tanaisie, bardane, ortie et prêle. Vous pouvez par la même occasion trouver des plantes répulsives comme la menthe, la lavande, le romarin ou encore le basilic. Ces dernières pourront être plantées à proximité ou sur la terrasse pour éloigner tout un tas d’insectes.

Taillez et continuez le palissage des plantes méditerranéennes, comme la tomate pour améliorer la productivité et favoriser l’aération dans la serre. Binez, si besoin, les cultures pour éviter les adventices et les arrosages inutiles. Entretenez le compost en l’arrosant si besoin et en lui apportant de la matière verte.

Profitez bien de votre jardin et dites oui à la gourmandise tout l’été !

Zeprodortie
Auteur

Enseignant en production horticole et aménagement paysager. Je développe un jardin en permaculture et biologique depuis plusieurs années. Je suis également apiculteur.

Laisser un commentaire