Le blog bricolage et jardinage par ManoMano

Fabriquer soi-même : une piscine naturelle et écologique !

De la même manière que les rivières et les lacs sans produits chimiques semblent charmants, il existe des piscines naturelles incroyables qui sont guidées par les mêmes principes de durabilité et de naturel. Ainsi, dans de telles piscines,  se cultivent des plantes aquatiques, qui sont conçues pour créer un écosystème fermé et sont capables de garder l’eau propre. De plus, ces piscines peuvent créer de superbes jardins aquatiques, ce qui peut être le point culminant de toute maison.

Dans cet article vous allez apprendre à en construire une. C’est très simple, pas de panique.

 

 

Piscines naturelles

Les piscines naturelles peuvent être facilement intégrées dans n’importe quel environnement domestique, car elles peuvent presque ressembler à des étangs naturels dans les jardins, si c’est l’effet désiré, et peuvent être extravagantes. En tout cas, un tel bassin offrira à leurs propriétaires un confort incomparable lors des chaudes soirées d’été et une atmosphère romantique.

 

 

Piscines naturelles faciles à entretenir

En fait, les piscines naturelles sont généralement beaucoup plus économiques que leurs équivalents traditionnels en termes de maintenance, car tout ce dont elles ont besoin, c’est un certain nombre de traitements annuels pour les plantes, plutôt que de surveiller constamment l’état du filtre.
L’eau dans la piscine n’a pas besoin d’être changée (contrairement à un enfant en bas-âge), mais le niveau devra être maintenu constant au besoin. En outre, le fond de la piscine devra être nettoyé et, une fois par an, vous devrez tailler vos plantes afin qu’elles ne deviennent pas trop grandes.

La taille des piscines naturelles

Une piscine naturelle diffère de celle traditionnelle en ce qu’elle a, en plus de la zone de natation, une zone couverte de végétation, qui sert de filtre. La zone de natation et la zone occupée par les plantes devraient avoir une taille approximativement égale afin que les plantes puissent filtrer efficacement l’eau.

Les paysagistes professionnels recommandent de combiner des piscines naturelles avec une végétation abondante dans le jardin, car ils se complètent très bien, et de plus, avec une piscine naturelle, il n’est pas nécessaire de disposer d’une margelle le long du bord et ainsi, la transition entre le jardin et la piscine est lisse.

Comment choisir un emplacement pour une piscine naturelle

Lors du choix d’un lieu pour la piscine, considérez non seulement les souhaits des membres de la famille et leur propre goût esthétique, mais aussi certaines caractéristiques de votre site – l’emplacement des grandes plantes, le type de sol, la direction du vent et la pente. Bien sûr, il n’est pas recommandé de construire une piscine à proximité de grands arbres, en particulier le peuplier, le saule ou le marronnier. En période sèche, leurs racines tentent d’atteindre l’eau et peuvent endommager l’étanchéité de la piscine. En outre, il est peu probable que vous appréciez de retirer les feuilles tous les jours. Si vous ne les enlevez pas, elles se décomposeront et contribueront à la rapidité de développement d’algues vertes.
Dans la mesure du possible, choisissez le sol argileux pour le site de votre piscine. Il est peu perméable pour l’eau et cela sera très avantageux si la couche d’imperméabilisation venait à être être endommagée. Assurez-vous d’examiner la direction du vent prévalant dans votre région. La piscine va inévitablement accumuler des ordures, donc il est souhaitable qu’elle soit portée à un endroit où il vous sera plus facile de la nettoyer. Dans ce lieu, vous devrez avoir un tuyau de débordement, voire mieux, deux dans les coins. Ainsi, les débris avec l’excès d’eau vont dans le drain.

Comment choisir une forme de piscine naturelle

 

Ici, il peut y avoir beaucoup de contradictions. Personne n’est à l’abri de trouver une image de piscine irréaliste et de demander quelque chose de similaire. Néanmoins, rappelez-vous, si vous construisez votre piscine naturelle vous-même, les photos dans les magazines sont un mauvais exemple à suivre. Après avoir mis en œuvre cette mesure, il est probable que vous obteniez quelque chose d’exceptionnel, mais dans le mauvais sens du terme. Le fait est que plus la forme de la piscine est complexe, plus elle nécessite de soins. Il faudra calculer avec précision la position optimale pour les filtres et leur puissance et continuer à acheter des réactifs supplémentaires. Le nombre de problèmes que vous rencontrerez dépendra de la forme choisie. La forme optimale pour une piscine est considérée comme rectangulaire, carrée ou ovale. Et pour le rendre plus inhabituel, vous pouvez essayer d’ajouter un escalier original par exemple !

Configuration de la piscine

Un étang artificiel, ou éco-piscine, se compose de plusieurs parties séparées. Leur interaction est responsable de la façon naturelle de maintenir l’eau de la piscine:

  • Zone de filtration (décantation);
  • Zone de régénération (biotope de la zone de purification ou zone de nettoyage des microorganismes);
  • Zone de saturation de l’oxygène (cela peut être un courant, une cascade ou une simple goutte d’eau);
  • Zone de baignade.

La purification de l’eau dans les piscines naturelles s’effectue dans le carter. L’eau purifiée est séparée et les particules lourdes se déposent. Ensuite, l’eau passe à travers la structure fibreuse des racines des plantes, qui agissent comme des filtres, éliminant la saleté et les excès d’éléments nutritifs dans l’eau. Ainsi, l’eau dans les piscines naturelles est nettoyée avec des modèles interactifs de plantes aquatiques, et le phyto- et zoo-plancton, et la circulation de l’eau se produit en raison du système simplifié de filtration.

De même qu’avec d’autres types de piscines, les piscines naturelles peuvent avoir n’importe quelle forme, taille et but, et sont équipées de diverses attractions nautiques. Une éco-piscine ne nécessite pas d’entretien hivernal. En hiver, la piscine peut être utilisée comme patinoire lors de fortes gelées. 

Comment construire une piscine naturelle soi-même

Pour construire le pool, vous aurez besoin des matériaux suivants:

Piscine naturelle : les étapes

1- Excavation et fortification

  • Délimitez l’aire de la piscine.

  • Retirez la terre et mettez-la de côté;
  • Creusez un puits: commencez à creuser une fosse grossière, puis alignez les murs;
  • Couvrir les bords des puits avec des planches pour marcher – alors le sol autour des bords de la tranchée ne sera pas compacté;
  • Au fond du fossé, posez un revêtement d’argile et tracez soigneusement;
  • Utilisez une roue pour mesurer les dimensions des puits, couper les tiges de soupape à la taille souhaitée à l’aide d’un broyeur;
  • Autour de la bordure du fossé, à environ 5 cm du haut, conduire une armature à intervalles de 30 cm; Après avoir installé la soupape,
  • procéder à sa tubulure horizontale. La distance entre les barres d’armature positionnées horizontalement peut également être de 30 cm, même si vous pouvez la réduire. Fixez les raccords à l’aide de fil et serrez-le avec des pinces;
  • Disposez le système de tuyauterie conformément au plan d’assainissement et de récupération d’eau.

2- Le revêtement du fond de la piscine

  • Préparer le mortier, mélanger le ciment et le sable, puis ajouter le gravier et l’eau, et remuer le mélange dans la bétonnière. Si vous n’en avez pas, préparez la solution manuellement. Les proportions de constituants pour la préparation du mortier en béton: 1 dose de ciment, 3 doses de sable et 4 doses de gravier;
  • Versez le mélange de béton prêt sur le fond de la fosse, fermez et laissez sécher au moins entre 12 et 14 heures.

Important: Lors du bétonnage, n’oubliez pas de créer une petite pente afin que l’eau se déplace vers un endroit. Par la suite, il sera possible de drainer de l’eau À travers la pompe.

3- Panneaux de coffrage

Alors que la chape en béton au fond sèche, vous pouvez commencer à faire des panneaux pour le coffrage.

  • Couper les planches. Soyez conscient qu’après avoir installé les planches dans la fosse, entre ses murs et le coffrage doit être un espace d’au moins 13cm. (Rassurez-vous, ça ne porte pas malheur).
  • Marteler l’ensemble des panneaux de planches et de planches découpées.

 

4- Les murs en béton

Avant de procéder à l’installation du coffrage, poser le matériau de toiture sur le fond de la chape en béton et le couvrir avec des panneaux afin de ne pas limiter l’installation du coffrage.

  • Mettez les panneaux de coffrage à l’intérieur et fixez-les les uns aux autres;
  • Préparez une solution de mortier dans les mêmes proportions que pour la chape en béton au fond de la tranchée;
  • Posez le béton en couches de 15 à 20 cm et comprimez chaque couche.

4- Finition des murs de la piscine

Démontez le coffrage, lissez les murs de la piscine et finissez la surface et le fond de la piscine avec une couche de verre liquide. Ou vous pouvez décider de finir les murs avec des carreaux.

L’éco-piscine complété nécessitera une maintenance. Pour garder la piscine naturelle en bon état, il est nécessaire d’enlever régulièrement les feuilles tombées, de couper les parties mortes des plantes et de nettoyer les réseaux filtrants. Aussi, faites attention au fait que tous les 5 ans, vous devez effectuer un nettoyage “majeur” du réservoir pour enlever le limon et les débris.

Le système de filtration de l’eau

Le principe de filtration des lacs

Dans un bassin artificiel ou un bassin naturel créé sur la base d’un filtre biologique,  vous allez reproduire le processus qui contribue à maintenir l’équilibre naturel de l’environnement aquatique. Pour cela, on utilise les principes du traitement de l’eau dans les lacs naturels. Une éco-piscine fonctionne en raison de l’échange constant des couches d’eau supérieure et inférieure, qui est causée par les différences de température dans les bassins plus grands et la filtration forcée dans les petites. En raison de tout cela, toute l’eau passe uniformément à travers le biofiltre,  ainsi les impuretés seront nettoyée et l’eau sera enrichie en nutriments.

Le système de filtration mécanique

Le nettoyage et la filtration de l’eau dans un lac se produit grâce à un filtre biologique. Cependant, pour obtenir la meilleure qualité possible de la solution aqueuse, les feuilles sèches, les résidus d’herbe et autres contaminants qui pénètrent dans le corps d’eau doivent être éliminés rapidement de la surface de l’eau. Pour ce faire, utilisez un système de filtration mécanique qui vous permet de soulager le biofiltre de cette charge supplémentaire inutile. Dans le processus de nettoyage, la filtration mécanique représente 20% du filtrage total. Sa principale tâche est d’extraire de l’eau des particules grandes et en suspension.

Le filtre biologique

La filtration biologique représente 80% du filtrage total. La zone peu profonde, qui est la zone de régénération, est habité par des micros organismes et des plantes aquatiques, qui filtrent toutes les eaux. Ici, l’eau est nettoyée et l’équilibre naturel nécessaire est créé ce qui distingue les piscines naturelles des bassins avec de l’eau chlorée conventionnelle. La tâche principale consiste à extraire des composés azotés contenant de l’azote et des métaux lourds, NH4, NH3, PO4, NO3, NO2 et Fe2O. Des plantes et des micros organismes particulièrement sélectionnés maintiennent le régime régulier hydrochimique.

Purification de l’eau dans la piscine naturelle

 

Les principes de fonctionnement et de nettoyage d’une piscine naturelle sont simples et compliqués en même temps. Le réservoir se compose de deux parties: profonde et peu profonde. La différence de profondeur varie généralement de 30 cm à 2,0 m. La partie profonde est conçue pour la natation et la partie auxiliaire est responsable de la purification de l’eau et exerce une fonction décorative. En règle générale, elle contient un grand nombre de plantes. Cette zone est un jardin d’eau, qui est également connu sous le nom de “zone de régénération” ou “plateau”. Les plantes se nourrissent de matière organique qui tombe dans la piscine et purifient ainsi l’eau. La gamme de végétation est sélectionnée spécifiquement pour contrôler les algues nuisibles. Le plateau peut encore être habité par une colonie naturelle de micros organismes qui contribuent au nettoyage du réservoir.

Vous n’avez plus qu’à piquer une tête dans votre piscine naturelle et sécurisée.  Bravo, c’est la première étape d’un jardin naturel et plus respectueux de son environnement !
N’hésitez pas à passer à l’étape suivante en créant votre propre mobilier pour agrémenter votre belle piscine de chaises longues. Apres l’effort, le réconfort : à vous la limonade et la bronzette !

 

 

Laisser un commentaire