Vous souhaitez installer une lampe au charme vintage à la place d’une applique existante ? Misez sur la récup ! Coup de bol, la vieille vaisselle se prête très bien au détournement en abat-jour.
En céramique et basse tension, le modèle que nous vous proposons de fabriquer ici, s’adapte tout particulièrement à la salle de bain mais il sera aussi du plus bel effet dans la cuisine pour éclairer votre petit déjeuner et repérer dans le placard votre bol préféré.

Matériel nécessaire pour fabriquer votre lampe récup basse tension DIY

Pour faire une lampe basse tension, nous utilisons un transformateur qui modifie la tension du secteur (220V alternatif) en tension de 12V. En dessous de 50V, la tension n’est pas considérée comme dangereuse (à 12V on parle même de lampe très basse tension). On peut donc placer le luminaire dans les pièces humides comme les salles de bain, en extérieur ou pour les éclairages ponctuels de la maison (lampe de lecture par exemple). La basse tension est aussi particulièrement adaptée dans les chambres d’enfant pour la table de chevet par exemple.

Vous aurez besoin des fournitures suivantes :

Comment réaliser votre lampe récup à basse tension ?

Important
Pour votre sécurité, coupez l’électricité au niveau du disjoncteur dès que vous travaillez sur votre installation électrique.

Etape 1 : percez la céramique du bol

Placez le bol à l’envers face à vous et repérez le centre du bol avec le crayon à papier. Percez à très faible vitesse avec la mèche adaptée pour la porcelaine. Si vous avez une perceuse à percussion, pensez à désactiver la percussion avant le perçage.

Astuce
: pour éviter que votre foret ne dérape au début du perçage, collez au centre de votre bol un petit morceau de scotch de peintre.

Etape 2 : fixez le support pour lampe

Insérez votre tige avec un embout fileté de 10 mm dans le trou du bol. Selon votre envie (plafonnier ou applique), vous pouvez choisir des tiges droites ou en col de cygne en laiton (comme dans notre exemple). Fixez la tige avec un écrou à l’intérieur du bol.

Etape 3 : insérez le fil électrique

Passez le fil électrique dans la tige. Dénudez les fils sur 5 mm à l’aide d’une pince à dénuder.

Etape 4 : fixez la douille

Démontez la douille à vis. Elle est souvent en trois parties : le culot (ici à gauche), le corps de douille avec les bornes de raccordement (au milieu) et le fourreau vissant (sur la droite). 

Faites passer le fil par l’arrière du culot. Reliez les fils aux bornes et vissez les vis. Assurez-vous qu’aucun conducteur ne touche le corps de la douille : les parties dénudées ne doivent pas être trop longues et être invisibles une fois insérées dans le bornier à vis.
Ré-emboitez les deux parties, puis replacez le fourreau sur le culot et vissez la douille à la tige filetée passée dans le bol à l’étape 2.

Etape 5 : ajoutez la rosace ou la patère

Passez votre patère ou votre rosace pour luminaire au bout du fil. Elle vous permettra de fixer votre luminaire au mur ou au plafond.

Etape 6 : branchez la transformateur pour brancher votre lampe récup

Ouvrez votre transformateur à l’aide d’un petit tournevis et suivez les indications imprimées sur le boîtier du transformateur pour brancher les fils.
Le câble relié à votre douille se branche côté “output”. Votre entrée (les fils de votre installation électrique existante) se branche côté “input”.  Serrez les câbles en vissant les vis prévues à cette effet.
Refermez bien le capot afin que les parties sous tension ne soient pas accessibles.

À noter : l’étiquette sur le transformateur vous donne aussi des indications concernant la puissance des lampes que vous pouvez y brancher. 

Il ne vous reste qu’à placer le transformateur dans le faux plafond ou dans un boîtier électrique inséré dans le mur et à fixer votre rosace ou patère.
N’oubliez pas, bien sûr, de couper l’électricité avant de raccorder votre lampe.

À savoir
Les normes électriques pour les salles de bain sont particulièrement précises pour éviter tout danger d’électrocution. Si vous envisagez d’installer votre lampe dans cette pièce, consultez notre guide sur les volumes et la réglementation applicable pour les équipements électriques

Voir aussi :
Luminaire : nos conseils pour éclairer votre maison
Plus d’idées récup’ pour fabriquer des luminaires
Des idées pour les petites salles de bain

Avatar
Auteur

Auteure en loisirs créatifs élevée dans une famille de bricoleurs, j'aime me creuser la tête pour trouver comment fabriquer moi-même les objets qui m'entourent.

Laisser un commentaire