La ville : ses lumières, ses immeubles, son vacarme incessant… la ville ne dort jamais. Vous avez besoin d’un peu de repos ? D’un retour aux sources ? D’un lopin de terre à cultiver… Restez-y ! Nous vous proposons deux façons de jardiner en ville : le jardin collaboratif (également appelé jardin urbain) ou tout simplement jardiner chez soi, sur son balcon ou même en appartement.

Qu’est-ce qu’un jardin urbain?

De plus en plus de villes en France font le choix de mettre à la disposition des citoyens des espaces verts autres que des parcs : les jardins collaboratifs ou jardins urbains.

Ces jardins urbains sont créés et cultivés collectivement. Souvent confiés à des associations pour une durée limitée d’un an, ils sont ouverts à tous pour y cultiver une petite parcelle. La règle veut que les grilles doivent être ouvertes lorsqu’un jardinier y travaille.

Le premier jardin urbain date de 1973, crée à New York : la ville traverse une crise financière, une multitude d’immeubles sont laissés à l’abandon. C’est alors qu’à Manhattan on crée le premier « Community Garden » nommé « Liz Christy » (nom de sa fondatrice) dans un espace en friche laissé à l’abandon.

42 ans après, Paris lance un permis de végétalisation pour permettre à ses riverains de cultiver une parcelle de terrain qui ne leur appartient pas. Le but est de permettre à chacun de participer activement à la végétalisation de la ville. Paris n’est pas la seule ville à proposer ces espaces, il existe plus de 150 000 jardins collaboratifs en France.

Véritable lieu de partage et de bien-être, les jardins collaboratifs sont de plus présents dans nos villes. Ils permettent de se familiariser avec la nature sans pour autant partir au fin fond de la Creuse. Nous vivons dans un monde de plus en plus connecté mais nous en perdons les valeurs de base. Vos enfants ne sont plus capables de reconnaître une simple betterave ? C’est le moment de les emmener faire un tour dans ces jardins collaboratifs.

Jardiner chez soi en ville

Les gens de la ville aspirent à avoir un peu de vert chez eux, des herbes aromatiques à portée de main, des légumes sains… Il y a donc de plus en plus communes où les citadins veulent avoir un jardin à la maison.

potager-maison

Comment si prendre pour travailler un jardin urbain ?

La première chose est de choisir le bon endroit pour votre jardin urbain. Il est préférable d’avoir un espace à l’air libre, soit d’un balcon, terrasse ou près d’une fenêtre… Favorisez un espace lumineux (une orientation plein sud serait beaucoup mieux).

Choisissez le contenant (jardinière) dans lequel vous allez mettre vos plantations, en fonction des dimensions de votre terrasse ou balcon. Vous aurez besoin de 10 ou 15 cm de profondeur pour la plupart des plantes.

bac-jardinière

Si vous êtes jardinier débutant, le mieux est de commencer à cultiver des aliments qui sont plus faciles à entretenir. Sélectionnez des plantes qui résistent bien aux parasites et qui peuvent être cultivées en toute saison.

Voici la liste de nos légumes préférés et les plus faciles à cultiver pour votre jardin urbain :

  • Tomates : tout le monde les aime. Surtout, gardez toujours le sol humide. Pensez aux tomates cherrys qui prennent peu de place et sont délicieuses.
  • Laitue : elles nécessitent davantage d’espace,  il faut environ 20 cm entre les graines. La laitue est une bonne base pour commencer car facile à cultiver.
  • Carottes : le secret réside dans un sol humide si vous voulez profiter de ce légume savoureux.
  • Poivron : ils peuvent accompagner tous vos plats. Ils sont très faciles à cultiver dans votre jardin urbain. Il n’y a pas d’entretien spécifique, il faut juste attendre 2 mois que cela pousse.

Le substrat est important pour garder des racines robustes, et ainsi votre plante produira davantage. Nous vous recommandons d’ajouter du compost (reste de matière organique et fumier).

Enfin, vous devriez savoir que l’eau est l’élément clé pour un jardin en pleine santé. L’été, pensez à un arrosage 2 fois par jour maximum, et contrôlez la quantité d’eau en fonction du nombre de plantes.

infographie jardins collaboratifs

Si vous n’avez pas envie de sacrifier l’espace sur votre balcon, vous pouvez toujours utiliser des palettes de récupération pour en faire un joli mur végétal.

Et si vous souhaitez également mettre du vert dans votre maison ou votre appartement, retrouvez notre sélection de 40 plantes dépolluantes pour assainir l’air de votre intérieur.

ManoMano
Auteur

1 Commentaire

Rédigez un commentaire