Pendant l’hiver, il n’y a pas grand chose à faire dans le potager ou le verger, mais aussi dans son jardin. Les journées sont plutôt fraîches et courtes. C’est le moment propice pour se réchauffer avec un peu de bricolage. Laissez parler votre imagination, tout en assurant la biodiversité de votre extérieur.

Dans cet article, nous tenterons d’apprendre le b.a.-ba des nichoirs, mangeoires et autres hôtels à insectes. Quoi de plus gratifiant que de voir des oisillons sortir du nid, des coccinelles gambader ou encore d’assister à la naissance d’une demoiselle…

Adopter des oiseaux favorise la biodiversité

Les nichoirs et mangeoires sont importants, voir indispensables dans le potager. Les oiseaux sont de redoutables chasseurs et protégeront vos plantations d’éventuelles attaques de parasites. De plus, le nichoir fera office de refuge pour protéger moineau, mésanges ou encore rouge-gorge. Au printemps, ils pourront pondre et élever leurs oisillons en toute quiétude. De ce fait, vous noterez l’importance de l’emplacement de l’abris dans le jardin. Il faut rendre ce dernier le moins accessible possible aux prédateurs, mais surtout au chat et/ou au chien de votre maison.

Faites d’une pierre deux coups, car non seulement vous protégez les oiseaux, mais grâce à eux les insecticides deviennent carrément inutiles dans le potager. Le saviez-vous ? Une famille de mésanges peut consommer environ 10000 chenilles en un seul mois. Elle peut consommer tout autant de petits pucerons dans le même laps de temps. Un record difficile à battre.

Construire un nichoir et une mangeoire

Nos amis les oiseaux vous ont convaincu et vous souhaitez vivement les accueillir dans votre jardin ? N’attendez pas une minute de plus et suivez notre tutoriel pour réaliser un nichoir et une mangeoire. Vous contribuerez au bien être de ces petites bêtes et à la biodiversité de votre environnement.

Quelques astuces en plus

Pour construire votre nichoir, il faudra d’abord penser à l’habitat de l’oiseau. L’idéal est d’adapter le trou d’envol et si possible prendre du bois brut. Il vaut mieux éviter les constructions en contreplaqué, car ça ne dure pas aussi longtemps que le bois massif bien que cela soit possible.

Évitez de raboter et de peindre avec des couleurs flash. Utilisez de l’huile de lin pour protéger le bois que vous appliquerez en plusieurs couches. Vous verrez que votre nichoir résistera mieux aux affres du temps.

Pour l’implantation des nichoirs, éloignez-les les uns des autres et variez les hauteurs en fonction des espèces. Il faut également orienter le trou d’envol afin d’éviter que le vent ou la pluie ne vienne déranger les oisillons. Cela pourrait une atmosphère humide nuisible à leur incubation. Vous aurez également la possibilité de créer une protection au niveau de l’orifice qui empêchera les chats de manger les oisillons lors de leurs sorties.

Les insectes, synonyme de biodiversité

Ici, ce sont d’autres espèces qui vont nous intéresser. On va parler insectes et plus particulièrement de leur refuge. Plus communément appelé hôtel à insectes, il permet d’optimiser la présence et la survie des êtres qui s’y trouvent. Les insectes assurent la pollinisation et/ou la protection du potager face aux attaques de certains parasites. De plus, il vous assure d’avoir des fruits à foison, encore une fois grâce à leur action de pollinisation. Vous n’avez aucune raison de ne pas installer un hôtel à insectes dans votre jardin.

En effet, l’installation des coccinelles, des papillons, des abeilles solitaires, des perce-oreilles, des chrysopes est essentiel pour le potager ou le verger. Ce n’est pas un gros investissement, ni même un gros travail si vous bricolez un petit peu. On voit ça plus bas.

Construire un hôtel à insectes

Tout comme les oiseaux, les insectes participent à l’équilibre de vie de votre potager ou votre verger. Cependant, ils ont aussi besoin d’un abris pour offrir le meilleur de leur potentiel. Les insectes rendent au centuple tout ce que vous leur donnerez.
De ce fait, nous vous proposons d’accueillir la tribu des 1001 pattes grâce à notre tutoriel. Vous y trouverez tout ce qu’il faut pour débuter l’installation d’un hôtel à insectes dans votre jardin.

Quelques astuces en plus

Offrez un lieu de vie tout confort à vos nouveaux invités. Nous vous conseillons d’agrémenter votre location de différents matériaux comme de la paille compactée et quelques tiges de bambou. Ainsi, tous les insectes auront leurs petits habitats, seront protégés du froid et surtout des prédateurs.

Votre jardin n’aura jamais accueilli autant de biodiversité. Vous êtes désormais prêts pour passer l’hiver et préparer l’arrivée du printemps avec de belles plantations.

Pour ceux qui souhaitent des tutoriels en son et en image, retrouvez les tutos Youtube de Zeprofdortie :

Fabriquer un nichoir à mésanges
Construire un hôtel à insectes en palettes

Zeprodortie
Auteur

Enseignant en production horticole et aménagement paysager. Je développe un jardin en permaculture et biologique depuis plusieurs années. Je suis également apiculteur.

Laisser un commentaire