Les plantes grasses sont assurément les plantes favorites de nos intérieurs. Peu exigeantes en attention, elles requièrent toutefois un minimum d’entretien pour s’épanouir correctement. Un arrosage équilibré, une exposition suffisante, un bon amendement ou rempotage… voilà quelques bases à connaître pour faire de votre salon une jungle digne de ce nom !

La bonne exposition pour vos plantes grasses 

Pour entretenir de la meilleure des façons vos plantes grasses, il va d’abord falloir observer et connaître un minimum leurs besoins. En effet, la plupart sont souvent originaires des zones tropicales bien ensoleillées. D’autres pourront très bien s’adapter aux températures basses et aux zones rocailleuses. Connaître leur origine géographique vous sera d’une grande aide pour décider de leur emplacement, et leur assurer ainsi une bonne croissance.

Généralement, vos plantes grasses seront très heureuses près d’une fenêtre bien exposée. Attention toutefois à l’effet loupe, qui pourrait brûler leurs feuilles ! D’ailleurs il est à noter que beaucoup de plantes achetées en magasin ont parfois souffert d’un manque de soleil pendant de longues semaines. N’hésitez pas à amener la chaleur des rayons du soleil de manière progressive, afin d’éviter le grillage assuré. 

Afin que votre plante se développe uniformément, il est également recommandé de tourner de temps en temps son pot

Et côté température ?

Les succulentes viennent généralement de pays arides. Un été chaud et une exposition plein sud ne les impressionnent pas, bien au contraire. À condition bien sûr de ne pas oublier le minimum d’arrosage syndical !

Pendant la période hivernale, les plantes grasses entrent en repos végétatif. De mars à octobre, elles tolèrent les températures comprises entre 5 et 10 degrés, et les atmosphères sèches comme dans une véranda ou une pièce sans chauffage, mais bien éclairées comme toujours. Ces conditions favoriseront la floraison pour la saison suivante. Attention à rester vigilant.e, c’est le moment idéal où les cochenilles peuvent faire leur apparition !

Pousses pilea et plantes grasses

Le bon arrosage pour vos plantes grasses

Ah l’arrosage… quel casse-tête ! Il est souvent la cause d’un bon nombre de décès prématurés. Encore une fois, chaque espèce a des exigences différentes. Elles diffèrent même au cours des saisons. Pas de panique, 2-3 astuces vous aideront à y voir clair.

Pour les cactus, un petit apport en eau suffira une fois par mois. Vous pourriez même espacer encore plus durant l’hiver. 

Pour les succulentes, les apports en eau doivent être conséquents au moment de la croissance au printemps. Dès que le temps se refroidit, vous pouvez réduire. 

Laissez sécher la terre entre deux arrosages. Et surtout, ne laissez pas stagner l’eau dans les soucoupes. C’est souvent ce qui cause le pourrissement des racines ! Attendez donc 1h après l’arrosage, si la plante n’a pas tout absorbé, enlevez l’excédent des soucoupes

Aussi, l’eau du robinet souvent trop calcaire peut laisser des traces blanches sur les feuilles. Préférez-lui l’eau de pluie, à température ambiante pour ne pas “choquer” la plante et éviter ainsi de la fragiliser. 

Pensez toujours à utiliser des pots percés, qui ne retiennent pas l’eau. Sans oublier la couche de drainage au fond faite de billes d’argile, gravier, ou morceaux de terre cuite cassés, qui empêchent encore une fois la noyade des racines. 

Feuilles de Monstera plantes grasses

N’hésitez pas non plus à plonger votre doigt dans la terre pour vérifier l’humidité. 

Quelques indices peuvent vous alerter sur le fait que votre plante crie à la déshydratation : elle a changé de couleur et est devenue terne, les feuilles s’affaissent, se rident et/ou se ramollissent. Attention, ce n’est pas pour autant qu’il faudra l’arroser d’une cascade d’eau pour se rattraper ! La reprise d’arrosage devra être progressive. 

À contrario, certains aspects pourraient vous indiquer qu’une noyade est en cours : Les feuilles jaunissent et tombent dès qu’on les touche, leur aspect est mou ou translucide…

Il va falloir stopper net les apports d’eau, voire même sortir les racines du pot pour les laisser sécher et rempoter dans un substrat moins humide. 

Le bon rempotage de vos plantes grasses

Pour assurer une belle croissance de vos plantes grasses, l’étape rempotage est inévitable. Il consiste à transvaser votre plante dans un pot plus grand afin de favoriser l’épanouissement du système racinaire. Le renouvellement du substrat sera en outre très bénéfique. Choisissez-le adapté à votre plante. Les succulentes et cactus ont par exemple besoin d’un substrat pauvre en matières organiques et très sableux. 

N’oubliez pas non plus la fameuse couche de drainage au fond du pot. 

Entretien plantes grasses avec un chiffon humide

Les soins complémentaires

Offrez de temps en temps à vos plantes des séances d’institut de beauté, elles vous le rendront bien ! 

Vous pouvez par exemple masser délicatement les feuilles à l’aide d’un tissu humide pour enlever la poussière accumulée qui peut empêcher à la plante de fabriquer sa photosynthèse. 

Concernant la taille, il n’y en a pas vraiment besoin, mais n’hésitez pas à débarrasser la plante des fleurs ou feuilles fanées qui pourraient la fatiguer, en plus d’être inesthétiques. Quant aux branches ou feuilles trop envahissantes, taillez-les et profitez-en pour en faire des boutures ! 

Enfin, n’oubliez pas de regarder régulièrement sous les feuilles, certains insectes pourraient s’y cacher sournoisement, comme les cochenilles (découvrez, ici, comment vous débarrasser astucieusement de ces nuisibles), acariens ou pucerons. 

Si le mal est déjà fait, isolez rapidement la plante de ses camarades, ôtez le plus gros des parasites à l’aide d’un chiffon, puis vaporisez les zones atteintes avec un mélange d’eau, d’huile  et de savon noir (une cuillère à soupe d’huile + une cuillère à soupe de savon noir, diluées dans 1 litre d’eau). 

Côté amendement, vos plantes grasses n’en n’auront que très peu besoin. Une dose d’engrais pourra suffire entre avril et juin pour assurer une bonne floraison. 

Vous voilà prêt à assurer une longue et belle vie à vos plantes préférées ! Vous n’êtes désormais plus à l’abri de développer une jungle d’intérieur spectaculaire… 

ManoMano
Auteur

Rédigez un commentaire