Catégorie

Jardinage

Catégorie

Cultiver des fleurs sur son balcon ou son jardin est un réel plaisir pour les yeux. Mais que diriez-vous qu’elles le soient aussi pour vos papilles gustatives ? Les fleurs comestibles sont en effet de plus en plus présentes dans nos assiettes. Elles agrémentent aussi bien les salades, que les plats salés, sucrés et même les pâtisseries. Bonne nouvelle : vous n’avez pas besoin d’être un grand chef étoilé pour avoir accès à ces délicates saveurs. Voici une sélection de fleurs à intégrer dans votre jardin comestible, et quelques idées de recettes pour épater vos proches lors des prochains dîners. La capucine (Tropaeolum majus)  Tout se mange dans la capucine ! Ses jolies feuilles rondes ont une saveur poivrée qui évoque celle du cresson ou du radis noir, en plus d’être riches en vitamine C. Ses fleurs rouge, orange ou jaune décorent à merveille les gâteaux, les graines encore vertes…

Avoir des poules dans son jardin, y compris en ville, ça vous paraît une idée folle ? Pourtant c’est en passe de devenir la nouvelle pratique tendance de nombreux citadins.  Outre le fait que la poule peut s’avérer un formidable animal de compagnie qui favorise le lien social, c’est aussi une véritable machine de guerre concernant les déchets organiques. Elle pourrait en engloutir jusqu’à 150 kilos par an ! Suivez le guide pour que la cohabitation se passe au mieux. Une basse-cour digne de ce nom pour vos poules  Pour leur assurer l’épanouissement qu’elles méritent, il faut prévoir pour nos poules un espace extérieur d’au moins 10 m2. L’idéal est de leur prévoir un parcours avec des passages dans l’herbe, et de petites zones de sol à gratter. Vous allez enfin comprendre ce que veut dire « nid-de-poule ». Ces vilains trous dans la chaussée sont indispensables dans un poulailler. La gallinacée adore en effet se…

Où avez-vous aperçu pour la dernière fois des bottes de paille ? Certainement posées dans un champ, ou stockées dans un hangar de ferme, peut-être lors d’une course sportive en guise de délimitation… Ou bien auprès d’un jardinier aguerri, qui utilise la paille comme couverture du sol, pour conserver l’humidité et empêcher les herbes non désirées de pousser. Et si vous appreniez que l’on peut aussi se servir des bottes de paille pour créer son potager directement dessus ! Par ici les explications…  Les bottes de paille : une alternative très intéressante pour remplacer la terre.  Cette méthode simple et à la portée de tous suggère d’employer la botte de paille comme support de jardinage en remplacement de la terre. Après avoir préparé la botte, vous pouvez y planter toutes les plantes que vous souhaitez ! Cette technique offre de nombreux avantages :  En milieu urbain, le béton est roi.…

La pleine saison pour mettre son nez dehors démarre, et avec elle, une multitude d’activités pour pimper son jardin/balcon/terrasse et en faire le spot le plus cool du quartier. Faudra t-il pour autant dépenser toute son épargne pour se lancer dans les opérations ? Non, bien sûr que non. Avec un peu de matériel de récup’ et beaucoup de créativité, vous allez voir qu’il est possible d’imaginer de très belles installations. On vous a compilé nos trouvailles préférées du web, garantie 100% upcycling ! Upcycling : les bouteilles en plastique, c’est chic (ou pas).  La France est championne du monde de production d’eau en bouteille. Il s’en vend 190 par seconde dans notre pays. C’est près de 480 000 tonnes de bouteilles vides qui arrivent dans nos poubelles chaque année ! Pourtant, seulement 280 000 tonnes seront recyclées. Alors en plus de limiter sa consommation personnelle de ces bouteilles, voici…

Préparer soi-même les produits destinés au soin de ses plantes, c’est un peu comme fabriquer ses produits ménagers maison : ça prend rarement plus de 5 minutes, vous n’utilisez que des produits simples et naturels, et surtout c’est bien moins onéreux. Fini les insecticides vendus au rayon jardinerie, à vous une pharmacie naturelle et saine pour un jardin luxuriant !  Le spray mousseux au savon noir Neutralise : Les pucerons, aleurodes, thrips et chenilles. Recette : Mélangez 1 cuillère à soupe de savon noir avec 1 cuillère à soupe d’huile végétale et diluez le tout dans 1 litre d’eau. Versez cette mixture dans un flacon-spray propre. Le mélange se conserve 1 mois environ. Mode opératoire : On pulvérise sur les feuilles touchées, sans oublier le dessous, car c’est bien souvent là que les insectes se cachent. Prenez soin de choisir des produits bio qui se dégradent correctement dans la nature. Le…