Catégorie

Astuces

Catégorie

Vous pensiez vous en être sorti avec le jardinage, parce que, ça y est, il fait officiellement froid, et qu’on est mieux sous une couette à regarder des séries ? Certes, l’automne est une période où tout le monde -y compris les plantes- commencent à fonctionner au ralenti. Pourtant c’est aussi le moment idéal où l’on peut mettre en place des gestes simples pour aider la faune et la flore à surmonter cette saison. Alors on enfile sa doudoune, et on passe à l’action pour soutenir notre chère biodiversité ! Privilégier les plantes locales Planter des espèces adaptées au climat est une action à la fois écologique et pleine de bon sens. En effet, les plantes locales nécessitent moins d’entretien et sont plus accueillantes pour la faune indigène. En manque d’inspiration pour votre choix de plantes ? Ne courez pas dans la première grande enseigne de jardinage. Elle vous proposera sans…

Nous sommes à la fin de l’été, il est temps d’échanger ses tongs pour des bottes imperméables, mais c’est aussi le bon moment pour récolter des graines ! Que ce soit sur votre balcon, dans les parcs ou au gré de vos promenades, la récolte des graines permet de perpétuer les variétés qui vous tiennent à coeur de reproduire. En route vers l’autonomie végétale ! Semences paysannes VS semences hybrides L’homme a toujours joué un rôle essentiel dans la sélection et la multiplication de plantes aux caractères les plus intéressants. C’est ainsi qu’autrefois les graines se transmettaient de génération en génération, comme un précieux héritage pour assurer de bonnes récoltes. Certains jardiniers et semenciers engagés continuent de conserver ces pratiques, mais se retrouvent confrontés aux lobbies des géants de l’agro-alimentaire. On appelle aujourd’hui les semences reproductibles des variétés dites « anciennes » ou « paysannes ». De l’autre côté, les variétés « hybrides » ou « F1 » sont…

Retenez bien cette phrase : si le gaspillage alimentaire était un pays, il serait le 3e plus gros pollueur au monde… En d’autres mots, 1⁄3 de la nourriture produite part directement à la poubelle. Déprimant, non ? On va donc aujourd’hui s’attaquer à un problème de fond (de placard), qui une fois résolu pourrait nous faire gagner du temps mais aussi de l’argent : la conservation de notre nourriture bien sûr ! Pas de frigo, pas de problème  Là encore, certain.e.s vont peut-être être surpris.es par cette nouvelle, mais des tas de fruits n’aiment pas du tout le froid et l’humidité du frigo. La banane, par exemple, a tendance à facilement noircir. Donc direction la corbeille de fruits sur la table pour une meilleure conservation. Le melon pourrait perdre jusqu’à 80 % de son parfum ! Alors, hors du frigo aussi. Les abricots, les nectarines, les fraises et les tomates……

Pour les paresseux.ses de l’arrosage, le cactus est assurément la plante favorite. Celle qui a su s’adapter à des conditions extrêmes dans le désert, peut sans difficulté supporter les grosses chaleurs d’été dans nos appartements et les mois de disettes en eau. Est-ce une raison pour l’oublier comme un vulgaire objet déco ? Bien sûr que non, le cactus mérite autant notre attention que les autres plantes d’intérieur. Voici donc toutes les infos dont vous aurez besoin pour lui assurer la meilleure des vies. Un peu de botanique Le cactus est une plante originaire du Mexique et du sud des États-Unis, il fait partie de la famille des cactaceae ou cactées. Cette famille compte environ 2000 espèces de plantes, réparties en trois sous-familles : les pereskioïdées, les opuntioïdées, et les cactoïdées. On les considère également comme des plantes succulentes (a contrario, toutes les succulentes ne sont pas forcément des cactus)…

Si les Français sont nombreux à fantasmer l’idée de vivre à la campagne, la majorité d’entre eux habitent pourtant en ville. D’ici 2050, le monde comptera plus de 6 milliards de citadins ! Alors pour les accueillir dans les meilleures conditions, la ville va devoir opérer de profondes mutations, à commencer par plus de végétal et de lien social. Et si on s’imaginait dès à présent dans une ville plus verte ? Créer un jardin partagé Vous commencez à trouver votre balcon un peu trop à l’étroit pour toutes les expériences de jardinage dans lesquelles vous vous êtes lancé ? Et si vous passiez à l’échelle supérieure et collective pour une ville plus verte ? À vous les jardins partagés ! Véritable projet citoyen, ces jardins sont devenus des lieux de rencontres où mettre les mains dans la terre, un terreau social et local bien ancré au cœur des enjeux…