Catégorie

Jardinage

Catégorie

Pour les paresseux.ses de l’arrosage, le cactus est assurément la plante favorite. Celle qui a su s’adapter à des conditions extrêmes dans le désert, peut sans difficulté supporter les grosses chaleurs d’été dans nos appartements et les mois de disettes en eau. Est-ce une raison pour l’oublier comme un vulgaire objet déco ? Bien sûr que non, le cactus mérite autant notre attention que les autres plantes d’intérieur. Voici donc toutes les infos dont vous aurez besoin pour lui assurer la meilleure des vies. Un peu de botanique Le cactus est une plante originaire du Mexique et du sud des États-Unis, il fait partie de la famille des cactaceae ou cactées. Cette famille compte environ 2000 espèces de plantes, réparties en trois sous-familles : les pereskioïdées, les opuntioïdées, et les cactoïdées. On les considère également comme des plantes succulentes (a contrario, toutes les succulentes ne sont pas forcément des cactus)…

Si les Français sont nombreux à fantasmer l’idée de vivre à la campagne, la majorité d’entre eux habitent pourtant en ville. D’ici 2050, le monde comptera plus de 6 milliards de citadins ! Alors pour les accueillir dans les meilleures conditions, la ville va devoir opérer de profondes mutations, à commencer par plus de végétal et de lien social. Et si on s’imaginait dès à présent dans une ville plus verte ? Créer un jardin partagé Vous commencez à trouver votre balcon un peu trop à l’étroit pour toutes les expériences de jardinage dans lesquelles vous vous êtes lancé ? Et si vous passiez à l’échelle supérieure et collective pour une ville plus verte ? À vous les jardins partagés ! Véritable projet citoyen, ces jardins sont devenus des lieux de rencontres où mettre les mains dans la terre, un terreau social et local bien ancré au cœur des enjeux…

La permaculture, c’est la culture de la permanence. Celle qui aide à créer des milieux les plus autonomes et résilients possible, en respectant le vivant. Impossible à appliquer sur son balcon ? Détrompez-vous, bon nombre de principes permaculturels peuvent être appliqués à des micro-surfaces, et vous assurer ainsi une très belle communion avec la nature. En avant les bons plan(t)s pour débuter sur ses 2 mètres carrés ! Prendre le temps d’observer en permaculture.  Dans un monde idéal, le vrai permaculteur est supposé observer son terrain pendant 1 an avant de démarrer son projet. Un an, c’est long… Quelques heures devraient faire l’affaire pour votre balcon. L’idée est de repérer les zones d’ombre et d’ensoleillement selon la journée et la saison, le vent, les zones abritées ou non… Différents écosystèmes peuvent se côtoyer, même sur quelques mètres carrés. Les identifier vous aidera à choisir les bonnes plantes, et les bons endroits où…

La pleine saison pour mettre son nez dehors démarre, et avec elle, une multitude d’activités pour pimper son jardin/balcon/terrasse et en faire le spot le plus cool du quartier. Faudra t-il pour autant dépenser toute son épargne pour se lancer dans les opérations ? Non, bien sûr que non. Avec un peu de matériel de récup’ et beaucoup de créativité, vous allez voir qu’il est possible d’imaginer de très belles installations. On vous a compilé nos trouvailles préférées du web, garantie 100% upcycling ! Upcycling : les bouteilles en plastique, c’est chic (ou pas).  La France est championne du monde de production d’eau en bouteille. Il s’en vend 190 par seconde dans notre pays. C’est près de 480 000 tonnes de bouteilles vides qui arrivent dans nos poubelles chaque année ! Pourtant, seulement 280 000 tonnes seront recyclées. Alors en plus de limiter sa consommation personnelle de ces bouteilles, voici…

Déchets, déchets, toujours plus de déchets… Les centres de traitement arrivent à saturation, alors que 30 % de nos déchets sont organiques, et donc facilement recyclables pour nourrir nos sols, et faire pousser toujours plus de plantes. La bonne nouvelle est que les composteurs ne sont pas réservés uniquement aux gens pourvus de jardin. Ils auraient tout aussi bien leur place au pied d’un immeuble ou dans notre cuisine pour participer à la réduction des déchets. Prêt à devenir un as du compost ? On vous donne les meilleures raisons pour vous mettre à composter vos déchets.  Composter, c’est dire (presque) au revoir aux corvées poubelles. 18 millions de tonnes… c’est la quantité de biodéchets (les matières organiques telles que les épluchures, restes…) produits par les ménages chaque année. Difficile de vous faire une idée ? Cela représente environ 30% du volume de votre poubelle, rien que ça ! Alors…