Auteur

ManoMano

Parcourir

Subtil mélange entre la délicatesse japonaise et le pragmatisme scandinave, le japandi est le style moderne et apaisant à ne pas manquer. Au cœur de cette tendance design ? Minimalisme et raffinement. Alors si vous aimez les intérieurs fonctionnels et chaleureux, ce mouvement nordico-japonais est définitivement fait pour vous. Entre le choix des couleurs, des matières et de la déco, l’essayer c’est l’adopter !  Entre minimalisme et subtilité des accords pour un intérieur Japandi Né de la contraction des mots « japonais » et « scandinave », le japandi en est aussi le reflet visuel. Epurée et sobre, cette tendance design apporte une touche élégante et fonctionnelle à vos intérieurs. En plus de la subtilité des accords dans les couleurs, le mobilier et les matières, ce genre hybride procure aussi bien-être et harmonie dans votre vie au quotidien. 100% gagnant alors ! Si le minimalisme est au cœur de ce mouvement décoratif, le confort et la qualité…

Après avoir connu leurs heures de gloire dans les années 70 et 80, il furent ensuite cantonnés aux devantures de magasins, aux fêtes foraines ou au-dessus des établis des garages. Vous l’aurez compris dans le titre, nous parlons évidemment ici des néons. Ces derniers font un retour fracassant depuis peu. C’est simple, les néons sont de nouveau partout, même au plus près de nous, dans nos cocons. Néons : La pause historique Le néon fut inventé en 1910 par l’ingénieur français Georges Claude (Cocorico). Celui-ci a, par la même occasion, créé des lampes à son nom, les “Claude”.  Bien loin de ces premières “Claude”, le néon a envahi les intérieurs au cours des années 70 et 80, sous une forte influence de la Pop Culture. Comment ne pas se remémorer Star Wars, la saga dans laquelle les personnages se battent LITTÉRALEMENT avec des néons ? Ou évidemment Blade Runner, dans…

Vous commencez à trouver votre balcon un peu trop à l’étroit pour toutes les expériences de jardinage dans lesquelles vous vous êtes lancés… Et si vous passiez à l’échelle supérieure et collective ? Bienvenue dans les jardins partagés ! Véritable projet citoyen, ces jardins sont devenus des lieux de rencontres où mettre les mains dans la terre, un terreau social et local bien ancré au cœur des enjeux de la ville. Suivez le guide pour optimiser vos chances de réussite dans cette joyeuse initiative. Un jardin partagé, comme son nom l’indique, est un jardin conçu, construit et cultivé collectivement par les habitants d’un quartier. L’idée derrière tout ça est de développer des lieux communs où l’on peut produire sa propre nourriture, mais aussi recréer des liens sociaux et solidaires. Mais comment s’y prendre quand on démarre de zéro ?  Jardin partagé : repérer le bon spot ll va falloir que…

Que celui qui n’a jamais imaginé habiter dans le mythique appartement de la série Friends nous jette la première pierre. Spacieux, chaleureux et débordant de vie, il est le rêve de toute collocation. Malheureusement, impossible pour nous de vous promettre 30m2 supplémentaires et un appartement à deux pas de Central Park dans cet article… Cependant,  laissez-nous vous faire quelques suggestions pour rendre votre havre de paix tout autant douillet que celui de la bande des 6 jeunes Newyorkais. Plus qu’un simple lieu de vie, l’appartement de Friends est devenu un personnage à part entière de la série mythique des années 90 au cours de ses 10 saisons et 238 épisodes. Il a abrité tous les moments forts du show : la rupture de Ross et Rachel, le début de l’accouchement des triplés de Phoebe et enfin, la demande en mariage de Monica et Chandler. Bref, un décor qui a bercé…

Les enfants sont les premiers à souffrir de l’enfermement. Trouble du sommeil, problèmes d’attention, risque d’obésité, manque d’autonomie… sont autant d’effets néfastes liés à la sédentarité. En ville, les enfants sont aussi les premières victimes de la pollution, métaux lourds et particules fines étant concentrés à leur hauteur… Alors, parce qu’il n’est jamais trop tôt pour gambader dans la nature et se sensibiliser aux enjeux écologiques, voici quelques idées pour troquer leur tablette contre une binette. La terre ce n’est pas sale ! On demande constamment aux enfants de ne pas se salir. La terre est donc souvent assimilée à quelque chose de sale. Or, renouer avec la terre est un passage indispensable pour se connecter au vivant. Des études prouvent d’ailleurs que la plupart des organismes présents dans la terre sont essentiels à notre santé, et qu’y être exposé régulièrement est bénéfique pour notre système immunitaire, sans parler du…